icone soleil

6 Saveurs Incontournables: Guide Culinaire de Sofia

Dans cet article :
Advantages Disadvantages
😋 Variety of flavors and dishes available in Sofia’s cuisine. 🌶️ Some dishes may be too spicy for some people’s palate.
🌍 Exposure to cultural influences from other European countries in the cuisine. 💲 Some dishes may be pricier compared to other local cuisines.
🎯 Helpful guide to navigate through Sofia’s culinary scene. 🔄 Not all dishes are authentic Bulgarian, some are borrowed from neighboring countries.

L’histoire de la Bulgarie se rapproche de celle de la plupart des pays d’Europe. Ce sont des pays qui ont su faire face aux conflits.

Le désir de la paix étant plus fort que celui de la guerre, ils ont su se rapprocher dans divers domaines. Ils possèdent des points communs dans leur histoire, leur géographie et leur culture.

Si vous prévoyez de voyager à Sofia, la capitale bulgare, vous aurez de quoi vous occuper entre les monuments, musées, autres sites touristiques.

Vous pourrez faire un tour au monastère de Rila, à la Cathédrale d’Alexandre Nevsky, à l’Eglise de Boyana ou au Théâtre national Ivan Vazov.

C’est fascinant. Si vous vous limitez à cela, vous passerez à côté de la cuisine bulgare. L’art culinaire de la Bulgarie est singulier. Les recettes ont été influencées par les saveurs régionales d’Europe de l’Est. On pourrait parler des influences des pays comme la Grèce, la Macédoine, la Turquie, et la Serbie.

La cuisine bulgare est un mélange d’épices, de viandes de diverses natures, de saveurs fortes et de nombreuses autres saveurs que vous aurez à découvrir.

Entre le Shkembe Chorba, le Tarator, le Shopska Salata, le Kebapcheta, le Sarmi et le Moussaka, vous découvrirez la richesse de la cuisine de Sofia.

Le Shkembe Chorba

Le Shkembe Chorba est un plat recommandé pour les dîners. C’est la soupe la plus répandue et la plus populaire de Sofia. Le plat coûte en moyenne 2,50 euros. Vous trouverez cette spécialité dans tous les restaurants.

En savoir plus :  Top 5 des Monuments Impressionnants à Sofia: Guide de Visite Indispensable

Les principaux ingrédients qui entrent dans sa composition sont les intestins, communément appelés tripes. Il peut s’agir de boyaux d’agneau ou de porc.

Ce plat est assaisonné de purée d’ail, puis bien épicé de piment rouge. À ce mélange, on ajoute du vinaigre pour relever les saveurs. Ne ratez pas l’occasion de déguster du Shkembe Chorba lors de votre voyage à Sofia.

Le Tarator

Le tarator est une soupe. Il faut faire la différence entre la soupe bulgare et la tartinade originaire de la cuisine arabe qui porte le même nom.

Célèbre à Sofia, le tarator ne manque pas de ravir les papilles de la majorité de ses visiteurs. Ce plat possède une particularité à laquelle sont attachés les habitants de Sofia. Ce qui s’explique en partie par le fait que la soupe est servie froide.

Pour la réalisation du tarator, on a besoin de ces ingrédients :

  • Concombre,
  • Yaourt,
  • Noix hachée de fenouil,
  • Persil,
  • Ail,
  • Aneth.

C’est un plat exquis dégusté en été. Durant cette saison, le contraste entre les températures élevées et la fraîcheur de la soupe lui confère une saveur toute particulière. Pour plus de fraîcheur, vous pouvez ajouter des glaçons dans votre soupe.

C’est un plat qu’il faut savourer au déjeuner et au dîner. À Sofia, le Tarator coûte autour de 2 euros. Il est facile à réaliser, vous serez servi rapidement. Si vous faites un tour dans la capitale de la Bulgarie, ne vous privez pas de ce plat original.

Le Shopska Salata

Le Shopska Salata est une salade qui sert d’accompagnement. Au départ, le plat avait été conçu pour faire une sorte de promotion touristique. Le résultat était extraordinaire. Le Shopska Salata fait partie des classiques les plus consommés à Sofia.

Comme les autres recettes de cette top liste des 6 plats à goûter à Sofia, cette recette a un franc succès auprès des habitants et des touristes.

Les ingrédients nécessaires pour sa réalisation :

  • Tomates ;
  • Poivrons rôtis associés à du fromage ;
  • Concombres.
En savoir plus :  Top 5 des Monuments Impressionnants à Sofia: Guide de Visite Indispensable

Il est recommandé de le consommer au dîner, il peut aussi l’être au déjeuner. C’est un plat dont le coût est estimé à environ 2,5 euros.

Le Kebapcheta

Les amoureux de la viande qui font une halte à Sofia doivent goûter cette spécialité locale. Le Kebapcheta est un incontournable de la cuisine à Sofia. Avec le kavarna, cette autre délicieuse recette de ragoût bulgare, le kebapcheta est un véritable ambassadeur de la cuisine locale.

Sa préparation nécessite de simples ingrédients savoureux : des épices locales, du fromage et de la viande. La viande choisie varie selon les préférences de celui ou celle qui prépare la recette.

Vous pourrez choisir entre du Kebapcheta à base de viande de porc ou de bœuf pour la variante traditionaliste. Vous trouverez une autre variante avec de la viande de poulet. Le cas échéant, le plat sera accompagné d’un assaisonnement spécial fait d’ail et d’aneth.

La viande pour faire du Kebapcheta est traditionnellement grillée et non frit, comme de nombreux plats de viande. Certaines personnes disent que la consistance de ce plat est similaire à celle d’une boulette de viande.

Son apparence ressemble à celle d’une saucisse espagnole ou d’un chorizo ​​». Le kebapche est un aliment de base dans de nombreuses fêtes et célébrations à Sofia, et on dit qu’il se marie bien avec un verre de bière.

Vous prendrez bien le Kebapcheta au dîner et au déjeuner. Pour apprécier ce plat savoureux dans l’un des restaurants de la capitale bulgare, prévoyez environ 2 euros.

Le Sarmi

C’est un plat qui fait l’unanimité auprès des habitants de Sofia et des touristes. Il est fait sur des feuilles de chou et se présente sous forme de rouleaux. À la vue, il est intriguant et appétissant.  Il s’agit d’un chou farci de porc haché, associé à de nombreuses épices.

Le plat est proposé dans plusieurs restaurants de Sofia sous plusieurs variantes. La plus appréciée de ces variantes est celle avec du riz dans la garniture. Vous feriez mieux de le prendre pour les dîners ou les déjeuners.

En savoir plus :  Spiritual Journey: Selecting the Ideal Country for Enlightenment

Les ingrédients pour faire du Sarmi sont :

  • Riz ;
  • Épices ;
  • Feuilles de chou ;
  • Émincés de porc.

Le Sarmi coûte 3 euros dans la majorité des restaurants de Sofia.

Le Moussaka

Le Moussaka est un plat importé qui n’est pas typiquement Bulgare. Il a une culture commune car c’est une spécialité de l’Europe du Sud-Est. C’est un plat originaire de la Grèce qui est apprécié à Sofia. Il est proche du parmigiana Bulgare.

Dans les Balkans, on lui associe des pommes de terre, de la béchamel et de la viande hachée. Il y a de quoi ravir les papilles de tous ses visiteurs et habitants qui ne s’en lassent pas. C’est un plat délicieux à consommer de préférence pendant le déjeuner et le dîner.

Ses ingrédients sont : des aubergines, de la viande et des pommes de terre. Son prix se situe au-dessus des autres. Il est de 3 euros environ dans la majorité des restaurants de Sofia.

La richesse culinaire de Sofia ne pourrait se limiter à moins de 10 plats. La ville est une véritable fenêtre ouverte vers l’arrière du pays.

En dehors des plats suscités, vous pourrez apprécier d’autres spécialités qui font la fierté du pays. C’est le cas pour le yaourt bulgare, célèbre pour son onctuosité et sa forte composition en matière grasse.

La salade nationale bulgare et la légendaire soupe de haricot (bob chorba) en valent le détour. Il en est de même pour les produits de la mer Noire comme les poissons-chats et la carpe.

La charcuterie bulgare est alléchante. Quelle que soit la spécialité culinaire pour laquelle vous allez succomber lors de votre séjour à Sofia, ne vous privez pas de l’accompagner avec du Rakiya. De préférence en entrée, le Rakiya vous laissera une forte impression.