Les équipements à apporter pour faire une escapade réussie en Birmanie

Pour qu’un voyage se passe sans embûches, il est primordial de bien préparer ses bagages. Ceux qui veulent s’envoler en Birmanie auront, par exemple, besoin de quelques vêtements spécifiques. Quand vient l’hiver, le climat birman est sec et frais. Cette saison s’étend de novembre à la mi-février. En montagne, le mercure frôle même les 5 °C la nuit. Donc les globe-trotters souhaitent se rendre dans ce pays, à ce moment de l’année, auront besoin d’habits chauds. En ce qui concerne la saison chaude, elle va de février à mai. Durant ces moins, la température atteint les 40 °C à Yangon. De ce fait, les bourlingueurs ayant choisi cette période pour entreprendre leur Birmanie circuit auront besoin d’avoir des vêtements légers et confortables dans leurs bagages. Cela dit, il vaut mieux éviter d’y mettre des habits trop courts ou décolletés. En effet, les locaux sont assez pudiques et risque de regarder ces touristes de travers. De plus, dans les lieux sacrés birmans, il est obligatoire d’être vêtu décemment.

Les matériels à mettre dans son sac de randonnée

Se prêtant aux voyages d’aventure et de découverte, la Birmanie est une destination idéale pour faire des treks. Pour parfaire ces expéditions, être bien équipé est fortement conseillé. Premièrement, les explorateurs devront avoir un sac de randonnée adapté. Un modèle avec plusieurs poches, par exemple, sera pratique pour optimiser les espaces de rangement. Pour ce qui est du poids, il est préférable de se réduire au strict minimum sous peine d’avoir un sac trop lourd durant des circuits Birmanie. Deuxièmement, les routards auront besoin d’accessoires tels qu’une lampe de poche. Cette dernière les aidera à visiter des lieux assez sombres comme des grottes ou encore des temples. De plus, il est à noter que les coupures d’électricité sont courantes sur place. En outre, un couteau suisse peut toujours être utile. Il ne faut pas oublier que cet article possède plusieurs outils comme un tournevis, une mini-scie et une loupe. C’est un véritable allier pour survivre en pleine nature.

Le nécessaire à placer dans sa trousse de secours

Certes, le matériel de trek est important, mais les accessoires à mettre dans la trousse à pharmacie le sont encore plus. On a beau être bien équipé, pendant une expédition, mais un malaise ou une coupure peut affecter les voyageurs durant leur circuit Birmanie. Parmi les indispensables à ranger dans une trousse à pharmacie, il y a, évidemment, le nécessaire pour soigner une blessure. Cela concerne les pansements, les désinfectants, les cotons, etc. Il ne faut pas aussi oublier d’y placer un anti-moustique, un baume à lèvre ainsi qu’une crème solaire. Côté médicament, il est conseillé de se rendre auprès d’un médecin préalablement avant les acheter. En effet, certains médicaments peuvent présenter des effets secondaires. D’une manière générale, une trousse à pharmacie doit contenir un anti-diarrhéique, un analgésique ainsi que des antibiotiques. Pour finir, des pastilles purifiantes sont essentielles dans les trousses à pharmacie. En Birmanie, l’eau du robinet n’est pas toujours potable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *